• Cordoue - une balade

     

    C’est notre dernier jour à Cordoue et nous allons, ensemble, nous promener au gré de notre humeur.

     Les maisons andalouses même récentes, possèdent un patio, cour intérieure, fermée agrémentée de fleurs et de fontaines qui glougloutent doucement. Il fait bon s’y reposer au frais, l’été. Les habitants ont à cœur de les fleurir abondamment et des prix sont accordés aux plus beaux. En été, des circuits touristiques font le tour des patios les plus remarquables.

    Autre particularité, les « azulejos », les carreaux de faïence très colorés, plaqués partout à l’intérieur des maisons comme dans les cours.

    Nous entrons dans la « Casa Andalusi » qui date du XIIème siècle.

     D'abord, l'incontournable patio

     

    Cordoue - une ballade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

     

      

    Cordoue - une ballade

     

      

    Puis, à l'intérieur, les murs couverts de ces azulejos

     

    Cordoue - une ballade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cordoue - une ballade

     

     

    puis un autre patio, avec sa fontaine fleurie

     

    Cordoue - une ballade

     

     

                      Tiens ! ….

    Cordoue - une ballade

     

     

    A cette époque de Noel, les crèches font leurs apparitions dans des dizaines d’églises de la ville. Les crèches sont une institution et les espagnols font à cette occasion « le tour des crèches » il y en a de toutes dimensions, mais nous n’avons pas choisi de vous montrer la plus grande mais celle qui nous a la plus plu.

     

    Cordoue - une ballade

     

              

                  des scènes de la vie rurale sont associées à l’évènement

     Cordoue - une ballade

     

     

     

    Cordoue - une ballade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    cc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cordoue - une ballade

     

     

     

     

    cccc

     

     

     

                                                       

     

     

     

     Cordoue - une ballade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Puis nous nous dirigeons vers le pont romain qui fut construit (par les Romains) il y a plus de 2000 ans. Il a encore belle allure pour son âge et ses 330 mètres de long. Il faut dire qu’il a subi de nombreux liftings, par les arabes, puis les catholiques. Aujourd’hui il est réservé aux piétons et le passage est incessant tout au long de la journée.

     

    Cordoue - une ballade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La tour qui apparait à une extrémité était une porte qui donnait accès à la ville, au moyen âge. 

     

    Cordoue - une ballade

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

           

          Le même vu de l’autre coté du Guadalquivir, avec la Mezquita en fond

     Sur le fleuve, il y avait 11 moulins avec leurs grandes roues en bois, portées par des murs de pierres. Du temps de la présence arabe, ils servaient à alimenter en eau la résidence de l’émir et à la consommation des habitants et des troupeaux.

     

    Cordoue - une ballade

     Inutilisés aujourd’hui, certains ont été restaurés. Celui-ci s’appelle Albolafia   (au cas où vous voudriez l’appeler)

     

     

    Nous vous invitons à nous accompagner dans la traversée du fleuve, sur ce pont romain.

     C’est un passage agréable, sous le soleil. Souvent des musiciens s’y installent pour quelques heures.

     

                                             

      

     

     

    En revenant vers l’hôtel, nous découvrons une fête foraine. Une mignonne fête foraine pour les enfants. Etant enfants nous-mêmes, nous nous arrêtons, émerveillés. La musique et les couleurs nous enchantent. C’est d’ailleurs un monde enchanté.

    avec ses balançoires 

     

    Cordoue - une ballade

     

              

     

    ses montgolfières pour monter jusqu’au père Noël

    Cordoue - une ballade

     

                

                                  

                                            

                                                 

     

                    le petit train qui grimpe dans la montagne (jusqu’au père noël ?) 

     

    Cordoue - une ballade

     


      

    le carrosse de cendrillon qui l’emmène jusqu’au père noël déguisé en prince charmant (dans les contes, les princes sont toujours charmants).

      

    Cordoue - une ballade

     

     

     

     

     

    Allez ! Nous vous emmenons faire un tour

     


       

     

                Et ! Oh  bonheur, nous retrouvons même Cendrillon devant le palais de son bien aimé.

     

    Cordoue - une ballade

     

     

     

     

     

       

    Quelle belle fête que NOËL

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :